La Métate, symbole de La Maison du Chocolat

Au fil du temps

1977

1977, c’est sur le tard que Robert Linxe concrétise son rêve « réhabiliter le chocolat dans toute sa noblesse » et donne vie à sa vision du chocolat. Lors de son entrée remarquée au « Faubourg » il impose un nouvel état d’esprit, le sien. A 48 ans, il créé La Maison du Chocolat et ouvre le 26 octobre1977 la première boutique entièrement dédiée au chocolat à Paris, 225, rue du Faubourg Saint-Honoré, en lieu et place des Caves Cosette, juste en face de la Salle Pleyel.
 
La Maison du Chocolat a éclairé l’univers du chocolat d’un regard nouveau ; nourrie de la vision de son fondateur Robert Linxe qui a inspiré et influencé les codes du chocolat d’aujourd’hui. Un goût inédit qui allait révolutionner les palais, donner les lettres de noblesse à la ganache et révéler les nuances infinies du chocolat, noir de préférence, dans un art du chocolat à la française devenu culte. Dès lors, le chocolat côtoiera le bon et le beau dans une quête inégalée de goût et d’élégance. Témoin de la part de rêve que savent faire vivre les grandes maisons, il rivalisera de sensations visuelles, olfactives et gustatives.

 

1977 - Création de La Maison du Chocolat
1978

Surnommé « le Sorcier de la Ganache » Robert Linxe consacre le chocolat au rang de matière première d’exception. Il en magnifiera ses subtilités dans ses ganaches - texture fondante réalisée à partir de crème fleurette puis enrobée d’une fine couche de chocolat -.
 
L’un de ses secrets sera de faire ce que les autres ne faisaient pas, invitant à découvrir une autre facette du chocolat, moins doux, moins friandise, plus adulte, libéré de ses excès de sucre et de crème. Il affine ses assemblages de chocolat, peaufine la constance du goût et de façon totalement inédite - pour l’époque - sélectionne des matières premières naturelles de grande qualité.
 
1978, d’une main experte, il donne naissance à des subtilités aromatiques insoupçonnées associant pour la première fois des fruits et des infusions dans le chocolat. Framboise, menthe, citron marqueront leurs arrivées dans un sillage de légèreté inédit. C’est l’engouement.
 
Ses adeptes lui doivent un chocolat au goût réinventé, la naissance du culte français pour le chocolat noir et un art de la dégustation unique qui laisse le chocolat exprimer ses émotions. On comparera dès lors le travail du chocolat à celui des grands vins. Place à la puissance, à la rondeur, aux saveurs onctueuses et longues en bouche, au fondant qui doit faire saliver, aux nuances suaves, intenses, corsées… Le ton sera donné.
 
« On goûte, on goûte à nouveau, on déguste, guettant le moment où le chocolat paraît être au point. Il faut déceler la nuance exacte, parfois très mince, qui sépare le bon de l’excellent et ensuite l’excellent de l’exceptionnel.» Robert Linxe

Robert Linxe à la boutique La Maison du Chocolat du 225 Faubourg Saint-Honoré
1981

Rarement chocolatier aura autant inspiré sa génération. Dans l’air du temps d’un chocolat réinventé, le Club des Croqueurs de Chocolat puis le Salon du Chocolat verront le jour, largement éclairés de la vision de Robert Linxe, ce créateur hors norme.
 
1981, le Club des Croqueurs de Chocolat est créé à l’initiative  de Claude Lebey, Nicolas de Rabaudy, Jean-Paul Aron et de deux autres gourmands qui après avoir unanimement choisi le Pleyel (gâteau au chocolat et à l’amande) de Robert Linxe en dessert ont eu l’idée de créer ce Club.
 
Son idée du raffinement s’impose dans les moindres détails, le 225 Faubourg devient ce nouvel haut lieu du chocolat qui agite le microcosme parisien. Son obsession : émerger, chahuter l’époque, créer la rupture pour mieux s’exprimer. Il n’aura de cesse de réveiller l’image traditionnelle de la confiserie sucrée.
 
Robert Linxe ouvre la voie aux codes du chocolat du XXème siècle et crée une boutique qui lui ressemble ; un lieu exigeant sans compromis, reflétant la personnalité d’un chocolat différent, nouveau, pur et noble, débarrassé de ses préciosités crémeuses et sucrées.

Robert Linxe à la boutique La Maison du Chocolat du 225 Faubourg Saint-Honoré
1986

1986, la deuxième boutique Maison du Chocolat ouvre ses portes rue François 1er, suivie en 1988 d’une troisième boutique sur le boulevard de la Madeleine.
 
Robert Linxe imaginait chaque moment passé dans ses boutiques comme le partage d’une expérience unique de gourmandise et d’exception. Cette convivialité et son enthousiasme ont scellé les contours d’un « esprit Maison » qui dessine toujours après lui un luxe d’attentions.
 
Chaleur de la relation, initiation à l’art de la dégustation, perfection du détail. Une inclinaison au partage, résolument tournée vers la transmission et la découverte.
 
Un état d’esprit en héritage, pour que toujours perdure le plaisir de déguster du chocolat.

Boutique La Maison du Chocolat 52 rue François 1er, 75008
1990

1990, aux prémices de son aventure internationale, c’est sur la 73ème rue qu’il ouvre à New York sa première maison. Chaque ouverture de pays sera suivie d’autres expériences culturellement décisives pour la renommée du chocolat. Tokyo, Londres, Hong Kong accueilleront des Maisons du Chocolat sur leurs adresses les plus prestigieuses.
 
Pour la première fois dans l’histoire du chocolat, Robert Linxe donnera également une dimension unique d’exemplarité du chocolat français au-delà de nos frontières. Il n’aura de cesse d’exprimer son savoir-faire à l’étranger. Premier de tous, il parcourra le monde pour initier tout un chacun à ses subtilités. On lui doit le rayonnement du chocolat à la française à travers le monde et sa renommée internationale. Il en a été le meilleur ambassadeur, passant des années, jusqu’aux lieux les plus reculés, à expliquer les secrets d’une ganache ou d’un praliné. Tous ceux qui se sont laissé initier s’en souviennent avec émotion.
 
La même année, Robert Linxe signe son premier ouvrage et son premier éclair au chocolat, dont la réputation ne faiblira jamais.

1994

1994, première édition du Salon du Chocolat à Paris. Robert Linxe soutien de la première heure, chocolatier « mentor » des fondateurs Sylvie Douce et François Jeantet, réalise sa première robe en chocolat en association avec le couturier Jean-Louis Scherrer.

Salon du Chocolat - Robe designée par le couturier J-L Scherrer et chocolatée par La Maison du Chocolat
1997

1997, La Maison du Chocolat fête ses 20 ans et crée pour l’occasion le Coffret Initiation qui sublime les codes mythiques du Coffret Maison
 
Le coffret signature de La Maison du Chocolat affirme son statut d'icône chic intemporelle.
 
"Tantôt la nuance d’une couleur, ici la boucle d’un ruban, l’épaisseur d’un liseré ; le détail n’a pas de prix, la qualité non plus. Entretenir le mythe du coffret originel, c’est retoucher sans toucher, déjouer année après année les évidences. C’est matérialiser en un univers signature, l’immatériel plaisir du chocolat à travers une somme d’indices, imperceptibles mais élémentaires. On affirme les camaïeux de chocolat, on décline des nuances de brun, cognac, havane, on twiste de coloris fruités les codes mythiques. Le modèle d’origine se prête à toutes les déclinaisons. Il faut que tout change pour que rien ne change, c’est sur cette quête incessante du détail que le coffret Maison habite plus que jamais son temps".

1998

Le 1er novembre 1998, La Maison du Chocolat ouvre sa 1ère boutique à Tokyo, sur Omotesando.
 
Robert Linxe inscrira sa vision du chocolat au rang de valeur française incontournable.
 
Chaque ouverture de pays sera suivie d'expériences culturellement décisives pour la renommée du chocolat français. L'engouement pour l'homme et ses chococlats sera immédiat. Il marquera quelques générations d'apprentis japonais qui n’hésiteront pas à se déplacer jusqu’au sous-sol atelier de la boutique du Faubourg pour s’inspirer des enseignements de Robert Linxe.

La Maison du Chocolat Japon
2000

2000, La Maison intégre le Comité Colbert. Elle entre ainsi dans le cercle des maisons de luxe qui oeuvrent ensemble au rayonnement international de l’art de vivre français. Elle affirmera dès lors son exception culturelle à l’étranger au même titre que la haute couture, la joaillerie, la parfumerie, les vins et spiritueux des plus grandes maisons, fleurons du patrimoine et du savoir-faire français.
 
« Chocolatier, c’est un métier d’artisan. Tous les chocolats sont faits main, mais en réalité, on les fabrique avec le cœur ! » Robert Linxe
 
Cette même année, Robert Linxe publie son second livre et y dévoile ses incontournables recettes. Il propose ainsi d'associer aux grands crus de chocolat des saveurs inédites.
 
Décelant des prédispositions artistiques fortes, il nomme Nicolas Cloiseau, arrivé dans la maison en 1996, responsable du nouvel atelier décor.

Robert Linxe et Nicolas Cloiseau - La Maison du Chocolat
2003

2003, le 10 octobre, c’est tout naturellement au tour de Londres d’accueillir La Maison du Chocolat qui ouvre sur Piccadilly Avenue. Les grands magasins Harrod’s et Selfridges feront de même quelques années plus tard.

La Maison du Chocolat Londres
2006

2006, lancement de la collection « Macarons cœur de ganache ». Pour la 1ère fois dans l'univers feutré du macaron, La Maison du Chocolat créée une collection entièrement dédiée à la ganache déclinant une multitude de parfums : chocolat nature, chocolat framboise, chocolat vanille, chocolat café, chocolat caramel...
 
La Maison propose toujours une interprétation du chocolat comme point de départ de toutes ses créations. Les pâtisseries Maison héritent de la même précision que les collections de chocolat. Des saveurs authentiques subtilement contrastées jouant les textures et les sensations. Comme une évidence, quand la tarte au chocolat et les macarons subliment l’intemporel travail de la ganache, l’éclair nuance les typicités aromatiques du cacao, alors que la mousse au chocolat nous replonge en enfance.
 
Chez Maison du Chocolat, place au chocolat sous toutes ses formes ! Le chocolat revêt des plaisirs infinis. Entre une tasse de chocolat chaud, une truffe habillée de cacao, une tablette de chocolat au lait et un sorbet cacao. Entre une ganache corsée et une mousse au chocolat aérienne… que de formes, que de textures et de nuances. Que de goûts différents aussi. Le poudreux du cacao sur la truffe ne suscite pas la même impression gustative que l’onctuosité d’une ganache, le croquant d’une tablette ou le soyeux glaçage d’un éclair.

Macarons à la Ganache - La Maison du Chocolat
2007

Joyeux Anniversaire !
 
Alors qu’il fête les 30 ans de sa maison, lors d’une magnifique soirée Salle Pleyel, Robert Linxe est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur eu égard à l’ensemble de son œuvre.
 
Nicolas Cloiseau obtient la même année, le titre rare de Meilleur Ouvrier de France (MOF) Chocolatier confiseur. Il élargit le cercle précieux des artisans esthètes dont les affirmations créent les tendances. Repousser sans cesse les limites, travailler l’intelligence de l’oeil, la précision de la main, sa gageure consiste en l’art de nuancer l’émotion dans huit grammes de chocolat.
 
Sa pièce de concours marquera les esprits d'une émotion unique.

Robert Linxe et Nicolas Cloiseau - La Maison du Chocolat
2008

Première vitrine sur la chine et l’Asie du sud-est, le 25 juin 2008, La Maison du Chocolat est le premier chocolatier français à ouvrir une boutique à Hong Kong dans le mall Pacific Place. S'en suivront des adresses prestigieuses dans les plus beaux malls que compte l'île : Elements, ifc mall, Landmark Prince's, The Lee Gardens, Festival Walk, Hong Kong International Airport.

La Maison du Chocolat Hong Kong
2009

2009, les aéroports s'imposent comme les nouvelles ères des maisons de luxe. La Maison du Chocolat ouvre sa première boutique à Roissy Charles de Gaulle. Ce nouveau développement en travel retail donne au chocolat de luxe français un formidable rayonnement sur l’international. La Maison démultipliera les ouvertures de boutiques à Roissy et Orly et dupliquera son expérience à Hong Kong.

La Maison du Chocolat à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle
2011

L’édition 2011 du Salon du Chocolat et la profession rendent hommage à la carrière de Robert Linxe. C’est en donnant la parole à ses pairs et à tous ceux qui ont, d'une façon ou d'une autre, croisé l'homme, sa vision du chocolat et/ou ses produits que l’on mesure l'empreinte qu’il a laissée, d’un chocolat brillamment réinventé.

Jean-Paul Hévin, Christian Constant, Pierre Hermé, Patrick Roger, Pierre Marcolini, Alain Passard, Michel Troigros, Julie Andrieu, Irène Frain, Jeanne Moreau, la Maison Bernachon et bien d'autres lui ont adressé un petit mot personnel, une anecdote, un remerciement saluant le génie de l'homme et du professionnel.

 

Hommage de la profession à Robert Linxe au Salon du Chocolat
2012

2012, Nicolas Cloiseau est nommé Chef de La Maison du Chocolat en charge de la signature du goût Maison. 
 
« J’ai la perfection des équilibres de Robert Linxe en héritage. Je fais des chocolats comme il les ferait probablement aujourd’hui.  Je me sens responsable de ce qu’il a créé, de sa philosophie du goût, des assemblages et de ses équilibres. » Nicolas Cloiseau
 
S’aventurer hors des sentiers battus, créer et ne pas reproduire, faire preuve de fantaisie et s’affranchir des modes. Nicolas Cloiseau, est l’interprète talentueux de La Maison du Chocolat dont il connaît les moindres secrets. Entré il y a presque vingt ans auprès de Robert Linxe, il n’en est jamais ressorti. Ses libertés signent l’esprit de toutes les créations de la Maison depuis 2012. Amour, art et technicité, c’est ainsi qu’il qualifie sa relation au chocolat. Une matière comme nulle autre qu’il convoque d’un geste tant leurs destins sont intimement liés.

Nicolas Cloiseau, Chef de La Maison du Chocolat
2013

La Maison du Chocolat prend ses quartiers d'été à l'Atrium au cœur du grand magasin Printemps du boulevard Haussmann. Son espace éphémère marquera les esprits par la grande liberté que la Maison donnera au Printemps pour revisiter en « luxe exubérant » les codes de sa marque.
 
Lors du Salon du Chocolat, Le Club des Croqueurs de Chocolat décerne à Nicolas Cloiseau pour La Maison du Chocolat un « award » pour saluer son travail.  
 
Le 17 novembre, La Maison du Chocolat inaugure son plus grand espace de dégustation et sa première implantation aux Emirats Arabes Unis dans son flagship de Dubaï mall, mall considéré comme la plus belle vitrine des maisons de luxe. En termes de pouvoir d’attraction, Dubaï est au Moyen Orient ce que Paris est à l’Europe, l’expérience du shopping y est remarquable.

Boutique La Maison du Chocolat à Dubaï et au Printemps Haussmann
2014

Dans la suite de son développement au Moyen-Orient, le 12 juin, La Maison du Chocolat ouvre sa 1ère boutique au Koweït sur Mall of the Avenues.
 
A l’occasion de ses 15 ans, le Vogue Japon demande à Nicolas Cloiseau de créer une pièce d’exception en chocolat évoquant ce que représentent pour lui le Japon et la mode. Il créé pour l’occasion une pièce rare et unique : un éventail ouvragé totalement recouvert de feuille d’Or.

Boutique La Maison du Chocolat au Koweit - Eventail La Maison du Chocolat pour Vogue Japon
déc 2014

Le 11 décembre 2014, Robert Linxe s’éteint dans sa maison de Bayonne où il s’était retiré avec son épouse Gisèle début 2012. Il avait 85 ans.
 
L’ensemble de la profession lui rend un hommage ému. « Nous avons perdu un père et un ami qui laissera une formidable empreinte au sein de la profession, en France comme à l'international. Il nous a transmis l'exigence du bon, l’équilibre du goût, l’art de la dégustation et le partage du savoir ».

Robert Linxe - fondateur de La Maison du Chocolat
2015

L'aventure en Asie se poursuit.
 
Le 1er février 2015, La Maison du Chocolat ouvre sa première boutique en Corée à Séoul dans le mall de Shinsegae. Le chocolat haut de gamme s’inscrit dans la prolongation naturelle d’un raffinement à la française qui captive plus que jamais toutes les cultures.
 
Le grand magasin du Printemps choisit La Maison du Chocolat pour fêter ses 150 printemps (150 ans) et lui dédie, pour la seconde fois, son Atrium dans un environnement unique, festif, fleuri et coloré, événement mode incontournable de la saison.
 
Mai 2015, Nicolas Cloiseau rompt avec les formats et codes habituels pour aller chercher de nouvelles émotions. Son inattendue collection de chocolats aux légumes, baptisée Esprit Salé, explore de nouveaux territoires de goût. Une rencontre étonnante du cèpe, de l’olive noire, de l’oignon et du poivron dans une évidence chocolat. Comme un grain de sel sur nos certitudes.
La Maison du Chocolat impose audace, créativité et modernité, en proposant une définition toujours inédite d’un goût réinventé.
 
Octobre 2015, New York fête ses 25 ans et rénove pour l'occasion sa mythique boutique sur Madison Avenue.